Artiste engagée, à l’âge de 22 ans, elle remporte le Prix des Nations Unies des artistes contre le SIDA. Pour Rita Mukebo, la peinture est la meilleure façon de s’exprimer. Pour elle, la liberté d’expression forme le noyau de la lutte non-violente pour un monde meilleur, où les différences constituent le sens de notre humanité. Née à Lubumbashi en 1984, cette jeune femme exprime dans sa peinture et ses performances, sa révolte envers ceux qui abusent de leur force. Plusieurs de ses toiles ont déjà pris le chemin des Musées internationaux  et des Nations Unies à Genève.

En résidence à la Halle de l’Etoile pour cette saison 2017-2018, Rita Mukebo, invitera le public lushois à intervalles réguliers pour assister à un geste artistique à chaque fois différent et singulier.

Lors du premier rendez-vous, elle échangera avec les lycéens et lycéennes sur son métier, ses œuvres et sur sa prochaine création BUNGA (farine), que les lycéens pourront suivre tout au long du processus de production.